FANDOM


Route 666
Saison 1, Épisode 13
1x13
Titre VO : Road 666
Scénariste : Eugenie Ross-Leming et Brad Buckner
Réalisateur : Paul Shapiro
Diffusion
WB : 31 janvier 2006
M6 : 5 mai 2007
TF6 : 12 février 2007
Guide des épisodes
précédent
"Magie noire"
suivant
"Télékinésie"

Route 666 est le treizième épisode de la saison 1 de Supernatural. Il a été suivi par 5.82 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis lors de sa première diffusion le 31 janvier 2006 sur la chaîne The WB. En France, l'épisode a été diffusé pour la première fois sur la chaîne TF6 le 12 février 2007 et a attiré 1.6 millions de téléspectateurs.

SynopsisModifier

Dean reçoit un appel d'une de ses ex-petites amies, dont le père vient de mourir dans un mystérieux accident de voiture. Il semblerait qu'un camion noir, dont le conducteur serait un esprit vengeur, hante les routes. En plus de mettre un terme à cette nouvelle affaire surnaturelle, Dean devra aussi résoudre une histoire un peu plus personnelle.

LieuxModifier

  • Cape Girardeau, Missouri

Chronologie de l'épisodeModifier

  • Entre le 25 avril et le 5 mai 2006

Créatures et légendes évoquéesModifier

  • Esprit vengeur de Cyrius Dorian

RésuméModifier

Cape Girardeau, Missouri.

L'épisode commence en mettant en scène un homme noir de peau qui rentre de son travail, il arpente une route de campagne plongée dans l'obscurité, avec des températures glaciales au vu des actualités de la radio qu'il était en train d'écouter, tout semble normal à partir de là, mais quelque chose alla bouleverser la "normalité" de la scène. Effectivement, un gros camion noir apparut mystérieusement de derrière la voiture de l'homme, et même, s'il se trouvait derrière, le camion semble accélérer, jusqu'à cabosser l'arrière de la voiture de sa victime surprise. Après une brève course poursuite sur la route, le camion disparait aussi mystérieusement qu'il est venu, et réapparaît juste devant l'homme qui pensait s'en être débarrassé, le camion fait perdre le contrôle de la voiture à la victime et le fait tomber dans un ravin, tuant l'homme sur le coup. Le camion semble rester une petite seconde sur les lieux pour contempler son oeuvre... et disparaît dans l'air comme un mirage.

Le lendemain matin, dans une station de service, Sam regarde l'itinéraire de la route et éviter les gros travaux en passant par l'ouest pour atteindre la Pennsylvanie (certainement là où se trouve leur père), tandis que Dean vérifie la boîte vocale de son téléphone pour trouver une éventuelle affaire et une fois terminé, Sam lui dit qu'il ne reste plus beaucoup de route, pour arriver en Pennsylvanie, Dean lui répond "Ouais, bravo mais on ne va plus en Pennsylvanie !" devant un Sam visiblement surpris de sa réponse. Il lui explique donc qu'il a reçu un appel d'une ex-petite amie qui lui disait que son père a été tué la veille, elle pense que cette affaire pourrait les intéresser et termine en disant : " Quand Cassie fait signe, c'est qu'il y a de bonnes raisons !", ils repartent donc sur la route.

Sur la route, Sam demande à Dean : " Par vieille copine, tu veux dire... ? " et Dean répond par : "... Une copine d'il y a longtemps !". Très curieux, Sam cherche à en savoir plus sur Cassie et dit à son frère, qu'il ne lui a jamais parlé d'elle, il lui demande s'il a déjà supporté une copine pendant plus d'une nuit, ce à quoi, Dean lui répond qu'il lui est arrivé d'avoir des liaisons et révèle ensuite qu'il faisait un travail avec son père à Athens dans l'Ohio, et Cassie semblait à peine avoir terminée l'université, ils se sont vus pendant deux bonnes semaines, Sam lui demande alors d'autres informations, mais voyant que Dean ne prononce aucun mot, il change de sujet en disant que c'est triste pour le père de Cassie et conclut qu'il ne s'agit que d'un banal accident de voiture et rappelle que c'est plutôt éloigné du travail qu'ils font et continue en demandant comment sait-elle ce que l'on fait, et Dean ne lui répond pas directement, et Sam devine en disant que Dean le lui a dit et scandalise ce fait en rappelant à Dean qu'ils devraient faire leur travail en secret et ne rien en dire à personne et poursuit en disant que pendant un an et demi, Sam a toujours menti à Jessica à ce sujet tandis que Dean sort avec cette "fille de l'Ohio" pendant deux semaines et qu'il lui a parlé de ce qu'il faisait comme travail. Dean ne sait plus quoi trouver comme excuse.

A Cape Girardeau, une conversation se déroule entre un employé du journal très proche du père de Cassie, cette dernière et le maire de la ville, l'employé rappelle au maire qu'ils tiennent un journal, pas un bulletin municipal et le maire tente de lui dire qu'il veut juste un peu de discrétion, Cassie intervient en disant qu'il veut leur dire juste ce qu'il veut leur faire publier et ce qu'il voudrait étouffer, mais le maire dérive du sujet établi par Cassie et lui dit qu'il appréciait beaucoup son père, il dit simplement qu'elle est sous le choc et poursuit en disant que le chagrin fausse son jugement, l'employé interrompt le maire et lui rappelle que deux autres noirs ont également été tués sur cette même route en trois semaines, le maire ne veut rien comprendre et se contente de dire qu'il est trop proche de cette histoire et conclut qu'il s'agit de deux de ses amis et termine en disant à Cassie toutes ses condoléances, pendant que Sam et Dean arrivent par la porte d'entrée et se contente d'observer en restant à l'écart, la conversation se termine, chacun part de son côté, excepté Cassie qui remarque que Dean est arrivé en tournant le dos, ce dernier lui adresse un signe de tête, le temps pour les deux anciens amis de se regarder, Dean lui présente son frère Sam et lui dit qu'il est désolé pour son père.

Au soir, on retrouve Sam et Dean chez Cassie en train de leur servir à manger et à boire, cette dernière leur raconte que sa mère a été très secouée et depuis, elle reste avec elle avant d'ajouter qu'elle aimerait qu'elle ne se sente pas seule, qu'elle est affolée et trop nerveuse et s'inquiétait pour son mari, Dean lui demande pourquoi, Cassie lui répond en lui disant qu'il voyait des choses et Dean lui demande par quoi était-il effrayé, Cassie lui répond qu'il était effrayé par une sorte de camion qui le suivait, Sam l'interrompt en lui demandant si elle savait qui conduisait ce camion, mais la jeune femme lui dit que son père ne lui a pas parlé du chauffeur et ne parlait que du camion qui apparaissait et disparaissait ensuite, elle poursuit en disant que l'arrière de sa voiture avait été cabossée comme si elle avait été tamponnée par un camion, Sam lui demande si elle est sûre que la voiture n'était pas déjà cabossée avant, Cassie lui répond que son père vendait des voitures et qu'il revenait toujours avec des voitures neuves, elles n'avaient aucune égratignure, il pleuvait beaucoup la nuit où son père est mort, il y avait de la boue partout et lorsque les enquêteurs ont relevés les empreintes, elles allaient droit au ravin dans lequel il est tombé et une seule trace a été retrouvée : la sienne

Dean lui demande si son père connaissait la première personne qui avait été tuée, Cassie lui répond que c'était son meilleur ami, ils étaient associés dans le travail, elle dit que ça s'est passé exactement de la même manière, mêmes traces, avec ce résultat, les policiers pensent qu'il a tout simplement perdu le contrôle de son véhicule, Dean lui demande si elle connaissait quelqu'un qui détestait assez son père et son ami pour les tuer, Cassie lui répond que non, elle ne connaissait personne, Sam poursuit en lui demandant si elle pensait que lui et son ami avaient été projetés dans ce ravin par ce camion, la jeune femme fait remarquer que ça peut paraitre complètement absurde quand on le dit... Qu'elle a toujours été assez sceptique à propos des fantômes et du soi-disant travail que Sam et Dean font, Dean dit en rigolant que s'il se souvenait bien, elle lui avait dit qu'il était cinglé, mais Cassie lui rappelle que ça, c'était avant, elle termine en disant que lorsqu'elle a constatée qu'elle n'arrivait pas à expliquer la nature de ces accidents, elle lui a téléphonée. Tout à coup, ils entendent la porte d'entrée s'ouvrir, et la mère de Cassie rentre en trombe. Surprise, Cassie lui demande où était-elle passée, mais la mère ne répond pas et se contente de dire qu'elle ne savait pas que sa fille avait invitée des amis, elle lui présente Dean et trouve un prétexte pour lui dire qu'il s'agissait d'un vieil ami du collège, et son frère Sam. Pensant interrompre leur conversation, elle décide de se retirer pour les laisser continuer, mais Dean l'interrompt et commence à présenter ses condoléances pour son défunt mari, et que si elle le veut bien, ils voulaient lui parler pendant une petite minute, mais la mère de Robertson lui dit avec un regard froid qu'elle n'a pas envie de parler et s'en va. La scène se termine lorsque Cassie regarde les deux frères, en se demandant de quoi Dean voulait-il parler à la mère de la jeune femme.

La scène suivante, se passe sur la dite route où le père de Cassie a été tué par le dit camion, on y voit une voiture accidentée et à l'intérieur se trouve... Jimmy Anderson, l'employé du journal de la ville, il est également montré sans vie au volant de son véhicule et un peu plus loin, on y retrouve le camion mystérieux qui semble contempler une fois de plus son oeuvre, exactement comme il a fait avec le père de Cassie, il reste un bref moment avant de s'évaporer dans l'air comme un mirage.

Le lendemain matin, sur la scène du drame, Cassie se retrouve en compagnie du maire qui lui dit que la victime était un citoyen modèle dans la ville et semble laisser échapper que plus rien dans la ville ne sera plus pareille sans lui, Cassie poursuit en lui faisant remarquer que les bons citoyens tombent comme des mouches, elle y cite son père, son ami et l'employé du journal, le maire lui demande de bien vouloir lui dire ce qu'il faut qu'il fasse, Cassie lui répond avec un certain dépassement qu'il devrait commencer par fermer la section de route concernée, mais le maire lui fait comprendre qu'il est impossible de fermer cette route car il s'agit de la seule route qui permet de se rendre à Cap-Girardeau et lui rappelle que des accidents arrivent de temps à autre et qu'il ne s'agirait que de cela, tandis que Sam et Dean arrivent juste derrière Cassie, Dean intervient en demandant au maire si la voiture avait été tamponnée et si la police a une empreinte autre que celle de la victime, pendant la question de Dean, le maire demande à Cassie qui sont ces gens, cette dernière leur présente les frères Winchester, des amis de la famille. Le maire leur répond que la police a relevée un seul jeu de traces, et selon elle, la voiture n'a pas pu être tamponnée comme cela avant de tomber dans le ravin, Cassie l'interrompt en lui disant que les officiers de police lui obéissent au doigt et à l'oeil et lui demande pourquoi est-il aussi indifférent à propos de cela, le maire, tentant de la raisonner en vain, Cassie en conclut qu'il aurait fermé la route si les victimes avaient été blanches de peau, le maire lui demande si elle insinue qu'il est raciste et que c'est pourtant très mal venu d'oser lui dire cela, Cassie lui demande pourquoi cela, et le maire se contente de lui dire d'aller interroger sa mère avant de partir.

Au motel, les frères sont en train de se changer, Sam dit à Dean que Cassie est gonflée de lui avoir dit que le maire était raciste, Dean se contente de lui répondre avec un "Hum, hum !", Sam en conclut que Dean n'osait pas la ramener avec elle, Dean lui adresse un regard sans ne rien pouvoir répondre et son frère le taquine en disant que c'est intéressant de voir qu'ils ne se regardent jamais en même temps, que Dean la regardait quand Cassie regardait ailleurs et vice-versa, Dean lui adresse un regard un peu gêné... mais Sam termine en lui disant que c'était juste une observation, Dean se retourne vers lui et lui demande s'il ne croit pas qu'il y a mieux faire que de le charrier et Sam lui fait remarquer que s'il l'ennuie, il n'a qu'à le dire, mais Dean se contente de lui répondre "Amène-toi !" avant de partir.

Dans une ville voisine, les frères Winchester vont à la rencontre de deux pêcheurs, l'un étant noir et l'autre blanc, ils jouaient aux dames. Sam et Dean s'arrêtent devant eux, ce dernier demande au pêcheur blanc s'il était ami avec Jimmy Anderson, le pêcheur leur demande qui ils sont et les deux frères Winchester se présentent comme étant la compagnie d'assurance de Mr. Anderson et lui dit qu'ils ont été envoyés pour éclaircir certains points, Sam lui dit qu'il a cru comprendre que Mr. Anderson lui avait dit qu'il voyait des choses inhabituelles, le pêcheur blanc a juste le temps de leur demander ce qu'ils veulent dire par "inhabituelles", Sam cherche le bon terme : des ions, des hallucinations, Dean l'interrompt en lui disant qu'ils voudraient juste faire le point sur l'état mental de la victime, le pêcheur blanc les bombarde de question du genre : "Dans quelle compagnie d'assurance travaillez-vous ?", Dean a juste le temps de lui dire qu'ils travaillaient pour l'Eternelle Mutuelle, il reprend en demandant s'il lui a déjà dit qu'il avait vu une sorte de gros camion noir menaçant, le pêcheur blanc lui demande donc avec un air peu aimable, de qui parlent-ils, et qu'il n'y comprend rien du tout, le pêcheur noir ayant écouté la conversation, intervient et lui demande si le camion dont il faisait allusion à l'instant, avait l'air d'un monstre et s'il faisait peur, Dean lui répond positivement d'après ce que les rumeurs racontent, le pêcheur noir lui dit qu'il avait déjà entendu l'histoire de ce genre de camion, Sam lui demande si c'est vrai et où a-t-il entendu l'histoire, le pêcheur noir lui répond non pas où... mais quand, il commence par dire que plusieurs noirs sont morts dans les années 1960 et que ça l'a bouleversé, il semble dire qu'ils auraient disparus dans un camion noir menaçant, Dean lui demande si l'auteur de ces meurtres avaient déjà été trouvés, le pêcheur noir lui dit que non avant d'ajouter en plaisantant légèrement qu'en réalité, qu'ils ne l'avaient pas vraiment cherchés, il lui dit qu'à une époque, la ville n'était pas... amicale avec ses citoyens, Sam et Dean le remercie de lui avoir raconté sa version des faits et partent.

En marchant, Dean pense au camion, Sam ajoute en disant que cela se précise avant que Dean ne lui demande s'il connaissait le "Hollandais Volant", Sam lui répond que "oui" en précisant que le navire fantôme avait fusionné avec l'esprit du capitaine et que le bateau faisait partie de lui, Dean lui révèle que c'est peut-être le même phénomène qui se produit avec le camion, en récapitulant au mieux, il pense à la fusion des fantômes des victimes qui avaient fusionnés avec le camion fantôme, Sam vient ensuite à la conclusion que les victimes étaient toutes de peau noir et qu'ils sont plus ou moins rattachés à Cassie et sa famille...

Références culturellesModifier

Galerie de photosModifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.